Faits divers L’habitant de Sart-Dames-Avelines s’était garé à cheval sur le trottoir… comme les policiers.

Cet habitant de Villers-la-Ville en a une bonne à raconter.

Averti par l’expérience, l’homme, dont la voiture a déjà plusieurs fois été endommagée, avait décidé de se garer devant chez lui à cheval sur le trottoir.

Le lendemain, il trouvait un papillon sur le pare-brise et l’invitation à payer 116 euros dans les trente jours.

Sauf que le Villersois rentra chez lui, se pencha par la fenêtre et aperçut un véhicule de police parqué exactement de la même façon, avec deux roues sur le trottoir. Il envoya un recours et y joignit la photo du véhicule de police. Que pensez-vous qu’il arriva ?

(...)