L'homme s'est présenté spontanément à la police française

MOUSCRON Hier matin, Serge Pottier, domicilié à Wattrelos (France), 55 ans, s'est présenté à la police municipale de Roubaix pour signaler qu'il venait de commettre un meurtre en Belgique et plus exactement dans la ville voisine de Mouscron, au n° 191 de la rue de Roubaix, là où vivait sa compagne Micheline Huyghebaert.

Celle-ci, née à Tourcoing (France) il y a 59 années, a été retrouvée gisante sur son lit. De nationalité française, comme son assassin, elle vivait effectivement dans la cité des Hurlus depuis quelques années.

Les policiers français ont immédiatement averti leurs collègues belges et l'affaire a été mise à l'instruction. Le parquet, le labo et le médecin légiste sont descendus sur les lieux. La thèse du crime est la suivante : après une violente dispute entre les deux individus, la victime a été étranglée.

Selon le voisinage, Serge Pottier était connu pour des faits de violence. Le couple était également connu pour avoir des relations assez tumultueuses et les disputes entre eux étaient monnaie courante.

Selon le parquet de Tournai, Serge Pottier a expliqué aux autorités judiciaires françaises qu'il avait eu un différend avec sa compagne il y a quelques jours et qu'il était revenu la voir mercredi en fin de soirée.

La victime et l'assassin étant de nationalité française et étant donné que ce dernier s'est rendu aux autorités françaises, les faits ont été dénoncés au procureur de la République à Lille qui devra vraisemblablement prendre en charge le dossier.

Actuellement, l'enquête suit son cours des deux côtés de la frontière et l'assassin est toujours à la disposition de la police française.



© La Dernière Heure 2007