Sébastien, 23 ans, un étudiant liégeois, vient d’écoper d’une peine de travail de 100 heures ou à défaut d’une peine de prison d’une durée de 10 mois pour avoir commis une série de vols pour le moins désagréables. En effet, il n’a pas hésité à délester des véhicules de leurs pneus…

Sébastien n’a pas hésité à voler les quatre pneus d’une douzaine de voitures entre juillet et septembre 2019. L’homme ne ciblait que les voitures de marque Mercedes. "J’étais étudiant", a expliqué le prévenu lors de son passage devant le tribunal correctionnel de Liège. "Je travaillais également et je vivais chez mes parents. J’étais influencé par l’argent. J’en voulais pour sortir et m’acheter des vêtements." L’homme a expliqué qu’il avait commencé après avoir rencontré une personne qui lui avait proposé de commettre de tels délits.

Le jeune homme a toutefois refusé de donner le nom de son complice par peur des représailles. Il assumera donc seul les dégâts occasionnés.

Plusieurs propriétaires de voitures se sont constitués parties civiles. Leur défense a expliqué que leurs clients se sont retrouvés bien embêtés lorsqu’ils ont découvert leur véhicule sans pneus et sur des plots. Les voitures ont également été endommagées à la suite de ces opérations.

Le parquet a estimé que ce comportement avait engendré un bénéfice d’un total de 38 000 euros.

Sébastien n’avait pas d’antécédents judiciaires. Selon sa défense, un homme l’a contacté et lui a mis à disposition une voiture pour se rendre sur les lieux des larcins. Il l’a également aidé à écouler les pneus.