Faits divers L’idée est de vous équiper de matériel qui résiste à trois minutes de tentative d’intrusion dans une habitation.

On vous l’a déjà signalé, l’automne est la saison préférée des cambrioleurs. Ils profitent des jours sombres pour s’introduire plus discrètement chez vous. Et même si le nombre de vols dans une habitation diminue depuis 2012, le phénomène n’en reste pas moins préoccupant pusqu’il touche 141 maisons (ou appartements) chaque jour en Belgique. Raison pour laquelle, après l’action 1joursans lancée le mois dernier, le SPF Intérieur annonce cette fois la création d’un label destiné à lutter contre les cambriolages.

Présenté ce mardi à Limelette (Brabant wallon), au centre scientifique et technique de la construction, Benor i3, est la nouvelle arme qui vous permettra de mieux résister aux tentatives d’intrusion dans vos habitations. L’objectif est que le matériel labellisé Benor i3 puisse résister pendant trois minutes à une tentative d’intrusion. Il est prouvé qu’au terme de ce temps, les cambrioleurs rebroussent généralement chemin, préférant agir plus vite ailleurs.

"L’idée est de mettre à disposition du citoyen du matériel qui va retarder l’intrusion et donc freiner les cambrioleurs. Cela concerne tout le matériel qui donne accès à une habitation : portes, fenêtres, châssis, toute la quincaillerie de sécurité", précise Éric Valerio, conseiller technique au SPF Intérieur.

En s’associant à Benor, le SPF Intérieur met ainsi sur le marché un label certifié. Le citoyen pourra ainsi demander à son fournisseur des châssis Benor i3. "Cela devrait aussi encourager les fournisseurs à proposer cette gamme sécurisée", note l’expert du SPF Intérieur.

N’espérez toutefois pas obtenir une déduction fiscale pour l’achat de ce type de matériel si vous êtes un particulier. "Mais cela vaut vraiment la peine car le matériel sera systématiquement soumis à des tests de résistance" , ajoute Éric Valerio.

Un test avec tournevis et pied-de-biche sur un châssis et une vitre sera réalisé ce mardi après-midi à Limelette par le SPF Intérieur, en présence notamment des conseillers en prévention qui tenteront par la suite de convaincre les citoyens de s’équiper de ce type de matériel.