Faits divers Marjan et son fils ont vu distinctement le malfrat qui tirait sur le policier. "Il avait des yeux mauvais".