Les dirigeants de la bande, deux Allemands et un Britannique, ont été arrêtés, a rapporté mardi l'agence de presse Europa Press, citant des sources policières. Selon la police, la descente a permis de révéler un véritable "musée" avec des uniformes nazis, des drapeaux et d'autres objets dans la maison de l'un des Allemands, qui entretient des liens étroits avec les milieux d'extrême droite.

En collaboration avec l'Office fédéral allemand de police criminelle (BKA), il a été établi que le deuxième ressortissant allemand, un retraité présumé vivant à Coín près de Malaga, était recherché en Allemagne pour une cache d'armes près de Hanovre.

Les trois hommes sont accusés d'avoir formé une organisation criminelle, d'avoir fait passer des armes, des munitions et de la drogue, et d'avoir falsifié des documents.

L'arsenal de la bande, qui fournissait des armes aux trafiquants de drogue du sud de l'Espagne, était exceptionnellement important. Au total, 121 pistolets, 22 fusils, huit mitrailleuses, 9.976 balles de différents calibres, huit silencieux, 273 magazines et une grenade contenant un kilo et demi d'explosifs ont été saisis, a rapporté Europa Press.