Faits divers Le prévenu, un ancien des forces d’interventions spéciales, doit répondre de harcèlement et rébellion.

Jean, un ancien des forces d’interventions spéciales a comparu devant le tribunal pour répondre de préventions ayant trait à du harcèlement envers ses voisins, d’outrages, rébellions et coups à agent.

Cette histoire a commencé comme un banal conflit de voisinage. La situation autour de chez Jean est pour le moins tendue. Il y a eu des dizaines de plaintes de part et d’autre.

Le 21 novembre 2016, la police a été appelée car il avait été signalé que Jean tirait sur les maisons ! Jean n’était pas décidé à coopérer. Lorsque la police est intervenue chez lui, il a refusé de la laisser entrer.

(...)