Un homme et une femme encourent une peine de huit mois de prison devant le tribunal correctionnel de Liège pour avoir entretenu des relations sexuelles en rue en pleine journée… Si les faits sont déjà particuliers, la manière dont ils se sont produits relève pratiquement du scénario de film !

En effet, les intéressés ont été surpris en fâcheuse posture quelques heures après l’annonce du divorce de l’homme et ce dernier venait de rencontrer la dame avec qui il entretenait des relations sexuelles au palais de justice ! Le 13 octobre 2020, l’homme s’est présenté au tribunal de Liège pour l’annonce de son divorce. Alors que ce moment peut parfois amener les personnes à une certaine tristesse, ce n’était apparemment pas le cas de l’intéressé. "Je suis passé au tribunal pour divorcer", a expliqué le prévenu, seul présent devant la juge. "J’ai rencontré la dame au tribunal. Je ne la connaissais pas avant. Après l’audience, je lui ai offert des cigarettes. Puis on a décidé d’aller boire un verre à proximité du palais." Après deux bières, il semble que les esprits se soient échauffés… et le fraîchement divorcé a décidé de passer le temps de manière plutôt ludique mais inadéquate. "Elle m’a dit de venir dans la rue et on a fait l’amour."

En réalité, c’est une patrouille pédestre de police qui est tombée sur les intéressés qui étaient en plein ébat sexuel sur les marches d’escaliers d’une cour. À cet endroit, il y a plusieurs habitations mais aussi des bureaux. "Tous les hôtels étaient fermés", a tenté de justifier le prévenu. Le parquet a rappelé que ce genre de comportement était interdit en public ou dans tout endroit où l’on peut réellement penser que l’on risque d’avoir de grandes chances d’être découverts. Le prévenu qui se défendait seul a demandé une peine de travail.