La chambre des mises en accusation d'Anvers a décidé jeudi de renvoyer devant la cour d'assises Steve Bakelmans (41 ans) pour l'assassinat et le viol de l'étudiante Julie Van Espen (23 ans), en 2019 à Anvers. Le parquet général avait requis le renvoi devant un jury d'assises et la défense du quadragénaire ne s'y était pas opposée.

Julie Van Espen avait disparu le 4 mai 2019. L'étudiante, originaire de Schilde, s'était rendue à vélo à Anvers où elle avait rendez-vous avec des amies. Elle n'est jamais arrivée à destination. Le lendemain, une partie de sa tenue ensanglantée et le panier de son vélo avaient été retrouvés dans les environs du canal Albert, où son téléphone avait émis un dernier signal.

Sur des images de caméras, on pouvait voir un homme avec le panier à vélo dans les mains. Il a été identifié comme étant Steve Bakelmans. Ce dernier a été arrêté le 6 mai. Le corps de la victime avait été repêché le même jour à Merksem dans le canal Albert.

Steve Bakelmans avait reconnu avoir tué Julie Van Espen alors qu'il tentait de la violer et qu'elle s'était férocement débattue.

Le quadragénaire a déjà été condamné à plusieurs reprises, pour viol entre autres. Il était libre dans l'attente de l'analyse par la cour d'appel d'une affaire de viol. Mais le traitement du dossier a pris du retard. Après la mort de Julie Van Espen, la justice a été fortement critiquée pour ses lenteurs. Steve Bakelmans a finalement été condamné pour ce viol à cinq ans de prison et à une mise à disposition de la justice de 10 ans. Un verdict qui est cependant intervenu trop tard pour l'étudiante de 23 ans.

Deux ans après sa mort, l'enquête est à présent bouclée. La date du procès d'assises n'a pas encore été fixée.