Il s'agissait d'une expédition punitive après une stupide altercation

LIÈGE L'enquête menée par l'équipe des commissaires Jean-Pierre Donnay Wouters et Roger Biazzo, de la police fédérale de Liège anciennement police judiciaire , aura été rapide après l'assassinat perpétré lundi en fin de nuit sur Didier Timsonet, un homme de 33 ans domicilié à Jupille. Didier, rappelons-le, avait été abattu de 7 balles de 7,65 mm lundi vers 6 h du matin, devant son épouse et pendant qu'il installait son bébé de trois mois dans sa voiture.

Un 7,65 mm et une vengeance

Dans la soirée de lundi, la police a interpellé trois frères, Maurizio, 29 ans, Giuseppe, 37 ans, et Claudio Ciotta, 32 ans, domiciliés respectivement à Sclessin, à Montegnée et à Liège, et une certaine Laetitia Moussebois, âgée de 22 ans et domiciliée non loin du domicile de la victime.

Dimanche soir, Maurizio, Giuseppe et Laetitia se trouvaient au dancing l' Edelweiss, à Boncelles. Didier Timsonet, son épouse, sa belle-soeur et un ami s'y trouvaient également. Dans la nuit, une altercation pour un motif encore indéterminé a opposé Didier et son ami à Maurizio et Giuseppe, dit Pino. Dans la bagarre, Maurizio a été blessé au visage d'un coup de cendrier. Voyant la tournure que prenaient les événements, les sorteurs de l'établissement ont mis Laetitia, Maurizio et Pino à la porte. Ceux-ci ont attendu sur le parking, mais, en fin de nuit, ont finalement réalisé qu'ils avaient manqué la sortie du groupe de Didier.

Laetitia a alors téléphoné à Claudio, et lui a demandé de venir les rejoindre en apportant son pistolet 7,65 mm. Peu après, Claudio arrivait, remettait l'arme à Laetitia puis s'en allait. Les trois autres sont alors montés dans deux BMW, et Laetitia, qui connaissait Didier Timsonet, a indiqué le chemin.

Lorsqu'ils sont arrivés rue de Visé, à Jupille, ils ont repéré la voiture de Didier, garée le long du trottoir. Ce dernier et son épouse venaient de reprendre leur bébé de 3 mois, placé chez des proches pour la nuit. Laetitia a donné le pistolet à Maurizio, qui est sorti de la voiture, et s'est approché de Didier. Il a tiré sept cartouches, qui ont toutes fait mouche. Didier s'est écroulé, mortellement blessé. Les deux frères et Laetitia ont alors pris la fuite. Ils ont jeté l'arme dans la Meuse, à la hauteur du stade du Standard. Dans la journée, ils ont discuté pour savoir s'ils allaient ou non se rendre. Mais entre-temps, la police avait réussi à les identifier. Ils ont été interpellés, puis, plus tard dans la nuit, ce fut le tour de Claudio. Ils ont été écroués à la prison de Lantin.