Faits divers

Ils ne pourront avoir des contacts qu'avec leurs avocats


BRUXELLES Les trois auteurs présumés de la fusillade qui a coûté la vie à une jeune policière, le 4 décembre dernier à Lot, ont été mis au secret durant trois jours après leur interpellation samedi soir par la police fédérale, a indiqué lundi la porte-parole du parquet de Bruxelles, Estelle Arpigny.

Les trois inculpés ne pourront avoir de contact qu'avec leurs avocats et ne pourront parler avec aucune autre personne, que ce soit un membre de la famille, un membre interne ou externe de la prison, a expliqué la porte-parole du parquet.

Les trois hommes, âgés de 29, 30 et 31 ans, ont été écroués à la prison de Bruges. Ils ont été placés dimanche sous mandat d'arrêt par le juge d'instruction bruxellois Thierry Freyne et inculpés de meurtre pour faciliter le vol, de vol à l'aide de violence avec circonstances aggravantes, d'organisation criminelle et d'incendie volontaire de bien mobilier.