Faits divers Un code et des signes communs à plusieurs pays

BRUXELLES C'est malheureusement de saison. Quelques vacanciers malchanceux auront la désagréable surprise, en rentrant de leur séjour au soleil, de trouver leur appartement ou leur maison sens dessus-dessous, les lieux ayant été visités par des cambrioleurs durant leur absence. Les voleurs préfèrent de loin les habitations vides (75% des faits recensés) : la période des vacances est une des plus risquées.

Pour les aoûtiens, voici, de nouveau, quelques conseils de prévention, en commençant par la méfiance à avoir face à de curieux signes que vous trouveriez près de votre porte. La police française a rediffusé récemment l'alphabet des cambrioleurs, un code qui est aussi utilisé par quelques bandes actives en Belgique ou en Grande-Bretagne. Nous reproduisons en infographie les principaux signes relevés par les polices française et belge. Les complices qui repèrent les lieux inscrivent ces signes à la craie, au crayon ou au stylo sur le chambranle des portes d'entrée, à hauteur des yeux le plus souvent.

Ces signes servent à marquer les maisons en vue d'un futur larcin. Ce code est utilisé par des bandes itinérantes de cambrioleurs. Les repérages sont faits discrètement ou, plus simplement, en sonnant à la porte pour faire la manche ou vendre de quelconques objets. Si vous découvrez ce genre de signes, prévenez immédiatement votre police locale. Pour repérer des maisons vides, des complices coincent aussi parfois des prospectus sous la porte. Si, au passage des voleurs, le papier n'a pas bougé, c'est que la maison est inhabitée.

Si vous partez en vacances plus d'une semaine, vous pouvez encore demander à la police de votre coin de surveiller votre habitation. Ce service a désormais été étendu à tout le pays. Il faut en faire la demande normalement au moins une semaine avant de partir auprès du service de police de sa localité.

Arrangez-vous aussi avec un ami ou un voisin fiable pour qu'il surveille votre maison et prenne soin de faire disparaître les signes extérieurs d'absence (comme les journaux qui débordent de la boîte aux lettres ou la pelouse de 20 cm de haut; si votre voisin vient tondre chez vous, c'est vraiment un gentil). Quelqu'un de confiance, à qui vous laissez votre clef, peut aussi ouvrir et fermer les volets, laisser de la lumière de temps en temps.

Ne mentionnez pas sur votre répondeur téléphonique que vous êtes absent. Ne laissez aucun objet de valeur juste derrière une fenêtre, c'est trop tentant pour un éventuel cambrioleur. Autre conseil: ne laissez aucun objet de valeur dans votre maison durant votre absence. Les bijoux, par exemple, devraient être mis en lieu sûr (coffre de banque par exemple). Enfin, juste avant de quitter votre domicile, verrouillez bien portes et fenêtres. Et ne laissez pas vos clefs sous le paillasson ou dans un pot de fleurs à côté de la porte.

AFP

© La Dernière Heure 2002