Faits divers

Le ministère public a requis 5 ans de prison effective à l'encontre de l'ancien curé de Nieuwmoer pour abus sexuel de quatre enfants


ANVERS Il a aussi demandé sa mise à la disposition du gouvernement pour une durée de dix ans à l'issue de sa peine. L'ancien curé, Bruno V. (Vos), âgé de 47 ans, détenait sur son ordinateur des milliers de photos pédopornographiques dont certaines à connotation sado-masochistes.

Bruno V. a reconnu avoir violé à plusieurs reprises deux enfants de choeur et avoir abusé d'un garçon à l'occasion d'un camp de jeunesse. Il nie toutefois les accusations relatives à une quatrième victime.

L'affaire a éclaté l'année dernière à la suite d'une enquête autrichienne sur la diffusion de pédopornographie. Via les adresses e-mail, elle a amené les enquêteurs à la fabrique d'église de Nieuwmoer. L'affaire rendue publique, un homme de 28 ans a accusé le prévenu de l'avoir abusé sexuellement à l'âge de 10 ans alors qu'il servait comme enfant de choeur.

Des accusations ensuite relayées par une jeune femme de 20 ans qui affirme avoir été régulièrement violée par le prêtre entre 9 et 12 ans. Le prévenu a encore été inculpé d'abus sexuels à l'égard d'un garçon de 12 ans et d'une fillette de 11 ans. Il reconnaît les faits, à l'exception de ceux qui concernent la fillette de 11 ans.

La défense de Bruno V. a demandé que la peine effective soit limitée aux quatre mois passés en détention préventive. Le prévenu a promis de dédommager les deux victimes qui se sont portées parties civiles.

Le jugement a été fixé au 23 janvier.

© La Dernière Heure 2009