Faits divers "On m’a traité de ‘face de cake’. Voilà ce qui s’est passé. Je réfute les propos racistes qui me sont attribués."

Juste avant les congés de Pâques, deux mères de famille, voilées ont accusé un automobiliste à Uccle d’agression raciste et islamophobe : alors qu’elles allaient récupérer leurs enfants à la sortie de l’école, le conducteur aurait "foncé" sur elles puis, s’étant arrêté, leur aurait dit : "Ce n’est pas parce que vous êtes voilées qu’il vous est permis de tout faire. Moi, je suis raciste et je déteste les femmes voilées. Retournez chez vous avec votre religion."

Elles ajoutaient : "On voyait la haine dans ses yeux."

C’est leur version. Celle du conducteur n’était pas connue.