Dopage : arrestation d'une infirmière du Centre hospitalier soupçonnée d'avoir fourni morphine et EPO à des coureurs

LA LOUVIERE Selon nos infos, une infirmière du service d'oncologie (patients cancéreux), Marie-Rose Boite, 39 ans, de La Louvière, est arrêtée dans l'affaire de dopage qui a éclaté la semaine passée en Belgique avec l'interpellation de treize suspects - dont un soigneur de l'équipe Quick Step entre-temps remis en liberté - et la saisie en divers endroits de nombreux produits illicites.

Infirmière hospitalière graduée depuis 15 ans, Marie-Rose Boite exerce des responsabilités au Centre hospitalier de Jolimont. Selon l'enquête, des produits d'usage courant en oncologie, EPO et morphine notamment, étaient dérobés à l'hôpital et écoulés dans le cyclisme.

Hier après midi, le directeur hospitalier, M. Graux, confirme avoir été informé hier à midi de l'interpellation de l'infirmière.

À ce stade, il ne dispose cependant pas d'indications faisant penser que les produits dopants étaient détournés sur les stocks de pharmacie de Jolimont. Mais l'enquête se poursuit activement.

Elle met en cause le compagnon de l'infirmière, un certain John Marchal, 36 ans, un ancien des services au sol de la Sabena parti vivre à Nieuport.

Depuis la faillite, John Marchal travaillait comme bagagiste chez Flight Care. A la fin de la semaine dernière, des proches ont appris que Marchal avait des problèmes avec la justice. Ils supposaient à tort qu'il faisait partie des sept bagagistes interpellés il y a dix jours pour trafic de drogues à Bruxelles-National. A priori, ce n'était pas le cas. John Marchal, qui nie, est par contre interpellé dans le dossier dopage.

Deux coureurs arrêtés

Vendredi, le juge Allegaert avait déjà arrêté deux coureurs cyclistes : Rik Coppens (38 ans, chez Collstrop de 1992 à 1995) et Pierre Herinne (sixième au Grand Prix Pino Cérami en 1994, devenu pompier professionnel à Charleroi, Pierre Herinne a couru récemment à Ligny pour le club Emile Bodart du vainqueur de Bordeaux-Paris en 1968). Herinne, 38 ans, de Fleurus, est en aveux complet sur une période qui durait depuis 1995.

Autre arrestation : un autre coureur cycliste wallon, Frédéric Bodson, 35 ans, de Morlanwelz.

Ensuite, l'affaire de dopage débouche à Anvers sur l'arrestation d'un certain Brauwers, et, recherché aux Pays-Bas, de Tony Boogers.

Retour en Wallonie où le juge a enfin placé sous mandat un employé de 56 ans, Gilbert Taelman, de Jodoigne, également en aveux dans ce dossier de déjà 2.000 pages.



© La Dernière Heure 2007