M. Van Avermaet et deux autres anciens dirigeants du secteur de la sécurité risquent jusqu'à 10 ans de prison et une amende d'un million de dollars. S'ils plaident coupable, la peine maximale peut être réduite à deux ans de prison et à une amende de 100.000 dollars. Jean-Paul Van Avermaet a été directeur chez G4SBelgium pendant de nombreuses années et l'a quitté pour devenir CEO de bpost au début de 2019. Outre M. Van Avermaet, Danny Vandormael et son ancien bras droit Peter Verpoort ont également été inculpés, ainsi que leur société Seris.