Un enfant de 2 ans et demi est décédé dimanche soir à Zemst (Brabant Flamand) dans des circonstances suspectes.

Il s'agirait d'un drame familial, a-t-on appris de bonnes sources. Selon le parquet de Hal-Vilvorde, le corps carbonisé de l'enfant a été retrouvé sur un barbecue. La découverte macabre a été réalisée par des membres de la famille, qui, à leur arrivée au domicile, ont aperçu de la fumée s'échapper du garage et ont appelé les pompiers pour cette raison.

Appelés vers 20h00, pour un dégagement de fumée, ceux-ci y ont trouvé le corps sans vie de la victime. La mère (27) est suspectée d'avoir tué son enfant. Elle a été transportée à l'hôpital, intoxiquée au CO.

Selon plusieurs témoins, la maman était dépressive depuis un petit moment. Elle avait des difficultés à encaisser une rupture avec son ancien conjoint.

"Une femme qui tue son enfant, c'est tellement contre-nature que cela ne peut découler que de deux choses: la dépression ou la vengeance. Et quand une mère parvient à brûler son enfant en plus de le tuer, c'est forcément qu'elle est dépressive et qu'elle souffre sans doute de troubles mentaux", a expliqué Jef Vermassen, criminologue et avocat, pour le quotidien flamand Het Laatste Nieuws.


Le parquet requiert un juge d'instruction pour assassinat

Le parquet de Hal-Vilvorde a requis un juge d'instruction pour assassinat, à la suite du décès suspect d'un enfant de deux ans à Zemst (Brabant flamand), indique lundi la porte-parole du parquet. 

"Une autopsie sera réalisée lundi afin de confirmer l'identité de l'enfant et tenter d'établir la cause du décès", précise le parquet.

Elle n'a pas encore pu être entendue.