Faits divers L’histoire incroyable du garagiste belge, collectionneur de véhicules ancêtres.

Un collectionneur belge de véhicules ancêtres a découvert qu’il avait acheté, sans le savoir, la BMW d’Eva Braun, la maîtresse d’Adolf Hitler. Le garagiste, Jan Indencleef, 64 ans, de Maaseik, met la voiture en vente.

"J’ai eu un mouvement de rejet quand j’ai appris par BMW le passé de cette voiture", nous explique le collectionneur qui possède entre 150 et 160 oldtimers. C’est son hobby depuis quarante ans. On trouve chez lui des pépites comme cette Plymouth des années 1950, un vieux camion Mercedes Benz L 312 de 1954, une Peugeot 301 D (1936), une Opel Kapitan (1962), une Toyota Corolla Hatchback de 1978 et ce bijou absolu, une Chrysler Royal Woody de 1948.

C’est pourtant une BMW 2.0 - six cylindres de 1938 qui attire les attentions : la voiture d’Eva Braun. Braun fut dès les années 1930 et jusqu’à la fin, le 30 avril 1945 à Berlin, dans le bunker, la maîtresse de moins en moins cachée, puis pour quelques heures, l’épouse d’Adolf Hitler.

Indencleef possède la BMW depuis six ans. Il l’a achetée aux Pays-Bas à un garagiste dont l’entrepôt a brûlé. Il l’a remorquée jusqu’à Maaseik. Comme les papiers du véhicule avaient brûlé, Indencleef a pris contact avec BMW à Munich.

"Le lendemain, BMW me téléphonait. Ils voulaient savoir si j’étais sûr et certain du numéro de châssis. J’ai vérifié. C’était bien le numéro. Selon leurs archives, j’avais acheté, sans le savoir, la voiture de la maîtresse d’Adolf Hitler. J’ai pensé à l’histoire de cette voiture. Croyez-moi, cela ne m’a pas fait du tout plaisir."

(...)