La cour d'appel de Paris a remis vendredi en liberté la ressortissante belge détenue depuis samedi à Paris. 

Elle avait été interpellée au moment de la manifestation des gilets jaunes et placée en centre de rétention administratif à la demande de la préfecture de police de Paris. La femme originaire de Namur peut donc désormais rejoindre la Belgique. Après avoir été placée en centre de rétention administratif après sa garde à vue, ses avocats avaient fait appel de la décision de la préfecture de police de Paris. L'audience s'est déroulée vendredi matin et la cour a ordonné sa libération, ont expliqué ses avocats, contactés par l'agence Belga.

Présent aux côtés de la Namuroise lors de la manifestation samedi, un Bruxellois avait aussi été interpellé. Le juge avait déjà préalablement ordonné sa libération, jugeant son interpellation injustifiée. La préfecture de police de Paris avait alors fait appel de cette décision mais il avait déjà regagné la Belgique, ont précisé ses avocats qui ont également ajouté que la procédure n'ira pas plus loin.

Libérés, les deux Belges ont néanmoins l'obligation de quitter le territoire et l'interdiction de circuler sur le territoire français pendant deux ans. Ces deux conditions seront examinées par le Tribunal administratif de Paris mais cela ne sera pas avant plusieurs mois, ont ajouté leurs avocats Me Mamère et Me Kempf.