Romain Boivin, 34 ans, avait été interpellé à la suite d'un mandat d'arrêt européen émis par la Belgique, selon le parquet général.

Il est recherché pour avoir volé chez un caviste de Bruxelles, en 2019, des bouteilles de grands crus pour une valeur totale de 20.000 euros, a-t-on précisé de même source.

L'homme, qui réside à Beaune près de Dijon (centre-est de la France), était déjà connu pour escroquerie. Il avait notamment été condamné en avril 2017 à Dijon à six mois de prison pour avoir, depuis une société implantée à Bruxelles, vendu de faux grands crus étiquetés du prestigieux domaine Joseph Roty de Gevrey-Chambertin, alors que les bouteilles contenaient du marsannay, un vin beaucoup plus commun.

La chambre de l'instruction de la cour d'appel de Dijon a autorisé son transfèrement vers la Belgique mais à l'issue d'un procès qui démarre le 18 février à Bordeaux (Sud-Ouest), où il comparaîtra pour violences conjugales.