Faits divers Deux fonctionnaires wallons menacent de procès une dizaine de refuges.

Le conflit amorcé il y a un an et demi entre la moitié des refuges wallons et l’Unité du bien-être animal de la Région wallonne (UBEA) n’est pas éteint. Au contraire, il vient d’être ravivé.

Au nom du Service public de Wallonie et plus particulièrement de l’inspectrice en chef et de la juriste de l’UBEA, un avocat vient d’adresser à une dizaine de refuges une mise en demeure leur demandant de retirer toute publication Facebook concernant ces deux fonctionnaires et l’Unité. À défaut, l’avocat conseillera à ces clientes d’entamer des poursuites pour harcèlement et diffamation. Le courrier demande aussi à ces refuges de présenter des excuses auprès de ces deux fonctionnaires.

(...)