Faits divers "Quand j’anime une soirée à Bruxelles, je ne sais pas s’il y a derrière de l’argent qui pue."

La journaliste d’origine congolaise, présentatrice de Web TV et animatrice d’événements Ika de Jong est victime, à Bruxelles, d’insultes racistes. Son conseil, Me Pierre Himpler, n’exclut pas de déposer plainte.

"Je n’ai rien à voir avec cet escroc. Quand j’anime une soirée, j’arrive comme maîtresse de cérémonie dans une salle où tout a été apprêté. Je suis là pour animer, après quoi je prends mes cliques et mes claques. L’argent qu’il y a derrière, je ne sais pas s’il pue."

Ika de Jong réagit à l’affaire d’Eddy T., ce faux ministre-Président bruxellois dont nous rapportions (La DH du 29/08) la condamnation en correctionnelle et celle de sa femme, Christelle, pour des escroqueries diverses et variées. Dans une vidéo illustrant leur train de vie, Ika de Jong est montrée animant une soirée d’anniversaire fastueuse organisée à Bruxelles par le couple d’escrocs.

(...)