Une femme a averti la police sur des attitudes suspectes d'un couple et un enfant à la taverne De Pauze


TONGRES La police de Tongres a récolté quelques informations jeudi après que quelqu'un a peut-être vu samedi dans un restaurant Maddie, la petite fille britannique enlevée au Portugal il y a trois mois. Selon le parquet de Tongres, ces informations sont vérifiées une à une.

Une femme a averti la police samedi qu'un homme, une femme et une fillette se comportaient de manière suspecte à la terrasse de la taverne De Pauze à l'échangeur de l'E313. "Nous voulons collaborer à l'enquête internationale, mais pour le moment, il n'y a aucun signe objectif que le témoignage correspond. Pour le moment, il n'y a aucune information qui va dans la direction de la fillette", explique le magistrat du parquet de Tongres, Bruno Coppin, vendredi.

Le parquet de Tongres avait fait diffuser un portrait-robot d'un homme de 40 ans s'exprimant en néerlandais, qui se trouvait en compagnie d'une fille. La femme était âgée d'environ 25 ans et parlait anglais. La fillette semblait avoir environ 5 ans, avait des cheveux blonds jusqu'aux épaules et des yeux bleu-vert remarquables. Les trois roulaient dans une Volvo noire immatriculée en Belgique (le numéro de plaque commençant par les lettres VUV).

Après que l'information fut parvenue à la police, une patrouille s'était rendue sur place mais le trio était déjà parti. La fille avait bu un Fristi. La police a emmené la bouteille et la paille pour les analyser. "On a procédé à une analyse ADN, mais nous attendons encore les résultats", poursuit Bruno Coppin.

Maddie McCann, 4 ans, a disparu le 3 mai au Portugal de l'appartement où elle séjournait avec ses parents et ses jeunes frère et soeur. La fillette a déjà été aperçue à différents endroits en Europe ces derniers mois.
Toute information est à délivrer au 0800/91.119.