Au total, 21 procès-verbaux ont été dressés en rapport avec ces deux fêtes. La police a été avertie les deux fois par des appels de riverains pour tapage nocturne.

La première soirée a été interrompue par des agents de police vers 23h20. Il y avait 10 personnes qui étaient réunies. Elles s'étaient cachées sur une terrasse au moment du contrôle.

La seconde intervention a eu lieu vers 01h15. La police a trouvé 11 personnes en train de faire la fête au deuxième étage d'un immeuble