C'est un peu par hasard que la drogue a été découverte ce 14 décembre sur un quai de chargement le long de la Meuse à Liège. La cocaïne était stockée dans des sacs de ciment, elle serait en provenance du Brésil. Elle aurait transité par Anvers avant d'être découverte par les employés d’une entreprise située non loin des lieux.

La police fédérale mène actuellement l'enquête pour retracer le parcours de la cargaison. Pour l'instant, il est impossible de savoir si Liège était bel et bien la destination et une erreur d'aiguillage au port d'Anvers n'est pas à exclure. Les sachets de drogue étaient tous marqués d'un logo qui n'est pas inconnu des services antidrogues à l’international. Selon les informations de la RTBF, plusieurs saisies de drogues présentant le même logo on été réalisées en 2020 au Brésil et plus particulièrement au port de São Paulo, plaque tournante du trafic en Amérique du Sud.

Ce n'est pas la première fois que de la cocaïne est retrouvée en Belgique, en novembre dernier déjà, 11,5 tonnes avaient été découvertes à bord d'un conteneur au port d'Anvers. Au total, la valeur da la saisie approchait les 450 millions d'euros. En 2020, plus de 60 tonnes de cocaïne ont été découvertes en Belgique, majoritairement à Anvers. Ce mardi, les autorités dévoileront les chiffres précis de ces saisies. Il pourrait bien s'agir d'une nouvelle année record pour notre pays.