Les images font froid dans le dos. Et illustrent toute la violence d'un choc, en cas de collision avec un train lancé à grande vitesse, sur un passage à niveau, infrastructure de plsu en plus décriée.
Les faits remontent à ce lundi après-midi, à Bertrange, au Luxembourg. Une conductrice peu attentive au code de la route n'a manifestement pas respecté le signalement, et s'est avancée imprudemment sur un passage à niveau. La barrière de sécurité s'est refermée devant comme derrière elle, ne lui laissant d'autre solution que de s'extirper, à pied, du véhicule. Qui sera happé quelques secondes plus tard par le train arrivant à toute vitesse.

"On a entendu un grand bruit et on a vu des éclairs électriques puis le train s'est arrêté un peu plus loin", témoigne un voisin auprès de nos confrères de L'Essentiel.

"La dame n'a heureusement pas été blessée, mais a été très choquée", détaille encore le riverain à la presse luxembourgeoise. "D'autres automobilistes présents se sont mis à pleurer". Aucun blessé n'est heureusement à déplorer.

Le train, qui reliait Luxembourg à Kleinbettingen, a vu sa circulation stoppée suite à l'accident, survenu vers 14h. Le trafic a repris vers 15h10.

Le Luxembourg a entamé une suppression de certains passages à niveaux de son territoire. Au total, 25 de ces infrastructures jugées dangereuses ont été supprimées entre 2015 et 2020. Il en reste encore 116 dans tout le pays, rappelle enfin L'Essentiel.

En Belgique, on dénombre près de 1660 passages à niveaux. Un nombre qu'Infrabel, dans sa politique de sécurisation du rail, escompte bien faire diminuer également.