Un bouc et un chien laissés sans soins ont été saisis à Noiseux par la SRPA de Liège.

L’Unité Bien-Être animal du Service Public Wallonie et la Société Royale Protectrice des Animaux de Liège ont saisi un bouc et un chien âgé de 13 ans, des animaux laissés sans soin à Noiseux, en province de Namur. "Au départ, nous ne devions intervenir que pour le chien", indique Fabrice Renard, directeur de la SRPA de Liège. "On nous avait expliqué qu’il était laissé sans soins, ce qui était manifestement le cas."

L’animal, un croisé labrador, était continuellement attaché à une chaîne. "Il ne semblait pas manquer de nourriture, mais une carapace était formée par ses poils et ses excréments."

Ce n’est qu’une fois sur les lieux que le directeur de la SRPA s’est interrogé sur la présence possible d’autres animaux. "J’ai demandé à la personne s’il lui restait d’autres animaux et après un moment de réflexion, elle m’a répondu qu’elle avait un bouc."

L’état de l’animal était encore pire que celui du chien ! "Lorsque nous nous sommes approchés, il y avait une forte odeur de putréfaction ! Nous avons vu que la chaîne n’était plus autour du cou de l’animal mais était rentrée dans ses chairs ! La chaîne était trop petite depuis un certain temps et au lieu de libérer l’animal, le propriétaire avait laissé les choses aller de la sorte."

L’état du bouc nécessitait une opération urgente avant une propagation de l’infection dans tout le corps et une mort certaine… "Le propriétaire n’était pas connu de nos services. Il a accepté de céder définitivement les animaux à la SRPA. Nous les avons donc ramenés et notre vétérinaire a opéré le bouc d’urgence."

Une opération qui s’est bien déroulée. "Nous avons réussi à enlever la chaîne. L’opération est encore fraîche, mais l’animal semble commencer à s’en remettre. Il récupère tout doucement. Le bouc se trouve à l’extérieur, dans un local de la SRPA. Lorsqu’il sera guéri, il sera castré."

Lorsque les animaux auront totalement récupéré, ils seront proposés à l’adoption tout comme le sont déjà le bouc et les deux béliers qui se trouvent déjà à la SRPA de Cointe et les six chiens saisis à Pepinster chez un éleveur agréé à la fin de la semaine dernière.