Il aurait demandéà son commissaire de classer 600 P.-V.

TERNAT Le juge d'instruction bruxellois Bruno Bulthé a inculpé, par lettre recommandée comme le lui permet désormais la loi, le bourgmestre de Ternat, Gérard Platteau, 72 ans, dans le cadre du dossier Rossignol, du nom du commissaire de police de la commune, arrêté durant deux semaines à la fin du moins de novembre. Dans le bureau du juge, l'officier avait admis avoir classé 600 P.-V. en dix ans mais disait avoir agi pour l'essentiel à la demande de son bourgmestre.

Interrogé par le comité P, le 17 novembre, ce dernier avait admis avoir demandé de faire sauter deux ou trois P.-V. par an. Mais pas un de plus.

La version du bourgmestre ne paraît pas avoir convaincu le juge d'instruction qui, à l'issue d'une série de devoirs diligentés par le Comité P, a finalement inculpé Gérard Platteau de destruction d'actes officiels et de corruption passive.

L'homme politique flamand qui, en janvier prochain, espérait bien se succéder à lui même à la tête de la commune va devoir déchanter. Lors du dernier conseil communal, il a d'ailleurs annoncé qu'il retirait sa candidature au profit de l'actuel échevin des finances et de l'instruction, Ronald Parijs, 45 ans. C'est ce dernier qui, en janvier prochain, sera le nouveau bourgmestre de Ternat.

Mais le dossier ne s'arrête pas là. L'information avait été tenue secrète jusqu'à présent pour les besoins de l'enquête: un autre volet de ce dossier concerne cette fois un membre de la BSR d'Asse et un restaurateur italien. Tous deux ont également été inculpés de faux et d'usage par lettres par le juge Bulthé.

Le gendarme P. V. est ami avec le restaurateur M. L., habitant Asse mais propriétaire à Bruxelles de deux restaurants italiens connus.

P.V. a demandé et obtenu du commissaire Rossignol un certificat de bonne vie et moeurs vierge pour son copain.

Or, ce restaurateur a déjà été condamné pour homicide involontaire dans le cadre d'un accident de roulage. S'agissant d'un certificat de bonne vie et moeurs destiné à être produit en dehors de la sphère privée le restaurateur sollicitait le renouvellement de sa licence de chasse le document se devait d'en faire état.