Faits divers Trois lois belges datant de 2002 protègent davantage les patients.

Vincent Lambert, patient français en état végétatif depuis un accident de la route en 2008, est décédé jeudi matin à l’âge de 42 ans, huit jours après l’arrêt de son hydratation et de son alimentation par sonde.

Son cas était devenu, bien malgré lui, le symbole du débat sur la fin de vie avec d’un côté ses parents, fervents catholiques, s’opposant à l’arrêt des soins et de l’autre, son épouse Rachel, son neveu François et six frères et sœurs qui dénonçaient un "acharnement thérapeutique".

(...)