Faits divers La super escroc condamnée au maximum fait la leçon à la justice belge.

Pas de pitié. La peine maximale pour la super escroc aux cinq identités dont quatre fausses. Pour la justice belge, celle qui pendant quinze ans s’est fait appeler Elvina Edgerton n’est autre qu’un escroc patenté, de son vrai nom : Simona Beju née le 23 février 1964 à Sibiu dans les Carpates, une aventurière déchue de sa nationalité roumaine, expulsée de Suisse, arrivée en 2004 en Belgique et depuis la semaine passée définitivement condamnée par la cour d’appel de Bruxelles à 5 ans d’emprisonnement ferme avec confiscation de 300 000 euros, bilan de ses escroqueries.


(...)