Des parents s’offusquent, d’autres minimisent, le directeur nettoie son profil.

"Va sucer ton cousin et ferme ta gueule" : Trouvez-vous normal de voir cela sur le mur du profil Facebook d’un directeur d’école ?

Ce sont des parents d’élèves, à Bruxelles, qui ont réagi. Depuis septembre, cet établissement scolaire d’excellente réputation en région bruxelloise est dirigé par un jeune directeur ff dont le contenu public du profil FB attire la curiosité.

© DR

"Et quoi, on ne peut plus rire ?" , relativisent des parents. "Drôle d’humour" , répondent d’autres. Quant au directeur, nous l’avons contacté. Il a accepté de répondre.

Le "Va sucer ton cousin" est un des derniers tweets de l’actrice Anémone adressé en 2015 à l’ancienne ministre française Christine Boutin.

Pour être complet : "Va sucer ton cousin et ferme ta gueule. Définitivement, ce serait parfait !"

Le tweet a-t-il sa place dans le profil FB d’un directeur d’école primaire ? Et cette publication dans laquelle une jolie brune embrasse un retraité avec ce commentaire : "Une suce pension" .

Sans quitter le sujet, et ces photos de chanteurs qui "aiment la pipe" ?

© DR

Le 5 avril, le chef d’établissement bruxellois postait une caricature où le Christ explique aux enfants la tradition des œufs de Pâques.

Au pied de la croix , "le soldat Longin, après son coup de lance dans le cœur du Christ, lui a aussi coupé un testicule. Et le Christ ressuscité a ainsi passé trois jours à le chercher comme un con autour de la croix" .

© DR

Le chef d’école ff apprend comment soigner son cancer en s’introduisant "une pincée de piment de Cayenne dans l’anus tous les soirs et la conservant toute la nuit" .

Des parents s’étonnent d’apprendre que le directeur de l’école de leur enfant pratique des langues mortes "parce qu’il sait dire : Rectum rectum : Leonidas" , qui signifie : "cul cul la praline" .

Son mur Facebook montre un astronaute partant à la découverte d’un postérieur ferme et féminin.

Vercingetorix s’est rendu à César "à cause des Kurdes qui n’ont pas bougé leur cul" .

Et "jfai seulment du sex la nuit parce que les spermes son endomi fak pa de chance que jtombe enceint…, pa besoin de contraseption, juste dun peu dintelligence" .

Un humour potache qui poserait moins problème aux parents qui nous ont contactés, s’il n’était pas partagé par le directeur de l’école de leur enfant.

En définitive, le directeur, s’il s’étonne de la démarche, ne les contredit pas.

"J’estime que ces parents auraient pu me parler en direct au lieu de s’adresser à la presse , réagit le quadragénaire . Je suis très accessible. Que dois-je penser ? Que des parents qui n’ont pas eu le courage de venir me le dire en face m’aborderont avec le sourire à la reprise des cours le lundi 6 janvier comme si de rien n’était ?"

Ces publications ont-elles leur place sur le profil Facebook d’un chef d’école ? "Écoutez , nous répond le directeur , je n’ai voulu offusquer personne et si j’ai choqué, je m’en excuse. J’en prends bonne note. À l’avenir, je serai vigilant. C’est une leçon, je la retiens. J’admets. Je reconnais que ça ne sied pas à un directeur d’école."

Dans l’heure, le chef d’établissement avait toiletté son profil Facebook et supprimé les publications polémiques postées depuis 2015, les remplaçant par une jolie vidéo de bons vœux pour l’année prochaine !

© DR