La chambre du conseil de Bruxelles a remis vendredi au 6 décembre prochain sa décision concernant dix-neuf Belges inculpés de participation à des activités terroristes, a indiqué vendredi Wenke Roggen, porte-parole du parquet fédéral. 

La chambre devra alors rendre son ordonnance concernant le renvoi ou non en correctionnelle des 19 inculpés. Les dix-neuf Belges sont inculpés de participation aux activités d'un groupe terroriste. Certains sont en effet soupçonnés d'avoir rejoint la "filière syrienne" et d'autres d'avoir rejoint la "filière somalienne" dont les milices, qualifiées terroristes, d'Al-Shabab.

Les deux principaux inculpés, Rachid Benomari et Mohamed Bouyabaren, sont toujours détenus au Kenya après y avoir été condamnés, en juillet dernier, à un an d'emprisonnement pour être entrés illégalement dans le pays. Ils ont été récemment entendus par les enquêteurs belges concernant les faits qui leur sont reprochés en Belgique.