Dimanche, le corps de Gabby Petito - jeune femme de 22 ans - a vraisemblablement été retrouvé mort dans le Wyoming. Partie en van avec son fiancé, lui aussi est introuvable depuis le 14 septembre.

La police de North Port (Floride) n’a saisi le van (un Ford Transit blanc) que le 11 septembre. Dans celui-ci, la police a trouvé l'ordinateur portable de Gabby. Aucune trace donc du compagnon, nommé Brian Laundrie. L’équipe médico-légale a ensuite reçu un mandat de perquisition pour fouiller le fourgon trois jours plus tard.

Des messages particuliers

Deux jours après la disparition de Laundrie - le 16 septembre - un mandat de perquisition a été délivré pour examiner l’ordinateur de Gabby.

© AP

Des informations et des doutes émis par la mère de Gabby, Nichole Schmidt, ont aidé à délivrer ce mandat. Le 27 août, elle a reçu ce message de sa fille. "Pouvez-vous aider Stan? Je continue à recevoir des messages vocaux et des appels manqués de sa part." Stan, c'est le grand-père de Gabby, mais elle ne l'appelait jamais par son prénom. À cette date, la jeune fille a également arrêté de poster sur les réseaux sociaux des photos de ses vacances. Ce qui n'est pas du tout habituel, selon sa famille. A partir de ce jour-là, la mère se serait doutée que quelque chose n’allait pas avec sa fille. Trois jours plus tard, le 30 août, la maman a reçu un message du téléphone de Gabby disant : "Pas de réseau à Yosemite". À ce moment, elle a soupçonné que Brian Laundrie avait envoyé ce message pour tromper la famille de Gabby et les futurs enquêteurs.

L'enquête se poursuit sur les réseaux

Durant son voyage dans l'Utah, la jeune fille a échangé plusieurs fois avec sa mère. "Pendant le voyage, la personne a envoyé plusieurs SMS et a eu de nombreuses conversations avec sa mère Nichole Schmidt. Au cours de ces conversations, il est devenu évident qu’il y avait une tension croissante entre elle et Laundrie", peut-on lire dans les rapports officiels.

© AFP

Le FBI a organisé une descente chez les parents de Brian Laundrie qui ont dû quitter le domicile le temps de la fouille, soit une heure.

En même temps, sur les réseaux sociaux, un TikToker a analysé la vidéo de huit minutes qui explique "la vie en van" posté par le couple. Sur ces images, on peut voir Brian Laundrie dans un hamac qui lit le roman d’horreur “Annihilation” de Jeff VanderMeer (2014). Dans ce livre, quatre femmes partent en excursion dans une zone déserte, et trois n'en reviennent pas.