Faits divers Des proches des deux jeunes tués samedi jugent le chauffeur responsable du drame.

Diego Mauro et Gulian Messina n’avaient que 17 et 20 ans. Samedi matin, à l’aube, leur vie s’est tragiquement arrêtée sur la chaussée Brunehault, à Morlanwelz. Les deux jeunes étaient passagers d’une Clio grise qui a percuté une camionnette, après avoir brûlé un feu rouge. Selon les premières constatations, le conducteur, Florian Di Rupo, roulait à vive allure et n’a donc pu freiner à temps pour éviter la camionnette qui, de son côté, était prioritaire. Les deux passagers de la Clio sont décédés sur le coup. Un drame qui a fortement marqué l’entité de Chapelle-lez-Herlaimont, d’où les jeunes étaient originaires.

Nombreux sont les proches des deux victimes, qui accusent Florian Di Rupo de la mort de Diego et Gulian. Sur les réseaux sociaux, les critiques se multipliaient mardi à l’encontre de celui qui n’est autre que le neveu de l’ancien Premier ministre socialiste.

Nombreux sont ceux qui reprochent au jeune conducteur d’avoir été protégé par son oncle après l’accident. Et les rumeurs vont bon train à Chapelle. Certains déclarent même que Florian n’a pas été soumis à un alcootest après l’accident grâce à l’intervention du chef des socialistes.

Il se dit ainsi que le jeune, qui avait pourtant déjà été puni d’un retrait de permis et placé en IPPJ pour une agression, n’a pas été inquiété plus que cela suite à cet accident mortel.

Nous avons tenté d’en savoir plus ce mardi auprès du parquet de Charleroi. Le procureur du Roi, en personne, nous a répondu ignorer les suites données à cet accident. "Ce qui est certain, c’est qu’aucun juge d’instruction n’a été désigné après l’accident, ce week-end. Mais cela n’a rien d’exceptionnel. Ce qui est certain aussi, c’est que j’ignorais totalement qu’il s’agissait d’un membre de la famille d’Elio Di Rupo. Ce qui ne change rien", insiste le procureur du Roi, Pierre Magnien.

Nous avons également contacté Elio Di Rupo, afin d’en savoir plus sur cette affaire dans laquelle il est soupçonné, par certains, d’avoir protégé son neveu suite à l’accident. Il n’en est rien, nous assure sa porte-parole. "C’est un véritable drame et Elio Di Rupo présente ses sincères condoléances aux familles des victimes. Mais il est utile de préciser qu’en aucun cas il ne s’est mêlé de cette affaire. Il était d’ailleurs à l’étranger ce week-end. Et non, il n’a pas eu de nouvelles de son neveu depuis."

À Chapelle-lez-Herlaimont, on veut en tout cas savoir ce qu’il s’est exactement passé samedi matin.

© DR