Faits divers

Le nombre d'incidents entre des chiens et des facteurs est resté plus ou moins stable en 2016, ressort-il des chiffres de bpost communiqués lundi.

La poste belge a comptabilisé l'année dernière 28 morsures suivies d'un jour minimum d'incapacité de travail, contre 26 en 2015. Le nombre de morsures par des chiens a considérablement diminué ces dernières années. En 2010, pas moins de 47 facteurs avaient été mordus et ils étaient encore 32 en 2013.

Les morsures qui conduisent à une incapacité de travail sont considérées comme un accident de travail.