Il avait pourtant été qualifié de défectueux il y a deux ans déjà. Des dizaines de victimes sont encore sous les eaux

MINNEAPOLIS Ce jeudi, les secouristes fouillaient toujours un enchevêtrement de béton et de ferraille et les eaux boueuses du Mississippi à la recherche de dizaines de disparus après l'effondrement d'un pont à Minneapolis qui a fait au moins quatre morts. Mais le bilan est loin d'être définitif, et les recherches se poursuivront encore dans les jours à venir.

Jeudi matin, le gouverneur de l'État du Minnesota Tim Pawlenty a indiqué que le nombre de morts avait été revu à la baisse et était de quatre morts. Mercredi soir, le chef des pompiers de la ville, Jim Clack, avait déclaré que sept personnes étaient mortes et que 60 avaient été hospitalisées. "Nous estimons qu'entre 20 à 30 personnes sont portées disparues mais c'est un décompte basé sur le nombre de voitures qui se seraient trouvées sur le pont" au moment de l'accident à Minneapolis, déclarait ce jeudi Tim Dolan, le chef de la police locale.

Les causes précises de l'effondrement de l'ouvrage d'art ne sont pas encore connues, mais le porte-parole de la Maison-Blanche Tony Snow a cité jeudi un rapport de 2005 du département des Transports du Minnesota ayant classé le pont dans la catégorie des ouvrages "structurellement défectueux".

De nombreux véhicules ont été précipités dans le fleuve, quand cet axe à huit voies - mais dont quatre seulement étaient ouvertes - a brutalement cédé. Et les photos sont là pour prouver l'intensité du drame. On y voit un entrelacs de béton et de ferraille, des véhicules encastrés dans les structures du pont, et des voitures stoppées dans la précipitation au bord du vide devant une chaussée disparaissant dans l'eau brune du fleuve. "De nombreuses voitures sont prisonnières des eaux et les opérations de recherches vont durer longtemps, au minimum 3 jours", a précisé le chef de la police locale. "Il ne fait pas de doute que le nombre de victimes va augmenter", a-t-il conclu. C'est que le pont s'est effondré à une heure de grande affluence, peu après 18 h (1 h du matin, heure belge). Le pont construit il y a 40 ans, qui s'élevait à 20 mètres au-dessus du fleuve, faisait l'objet de travaux.



© La Dernière Heure 2007