Faits divers

En Europe et en Belgique, toutes les armes à feu sont soumises à autorisation.

Le rabbin de Bruxelles Menachem Margolin, président de la fédération européenne d'associations juives (EJA), a appelé les différents ministres de l'Intérieur européens à modifier la législation sur les armes afin de permettre aux membres de la communauté juive de porter des armes. L'annonce a été publiée mardi dernier sur le site de l'EJA en réaction aux attentats perpétrés à Paris tout comme "à l'augmentation des attaques anti-sémites à travers l'Europe". Menachem Margolin estime "qu'un maximum de Juifs doivent pouvoir disposer d'une arme" dans le but "essentiel" de protéger leur communauté. Le président de l'EJA demande également une "formation" au maniement des armes "afin de pouvoir protéger les membres (de la communauté juive) contre une éventuelle attaque terroriste." Les armes seraient toutes enregistrées légalement afin de permettre leur supervision par les autorités, assure-t-il.

Le rabbin souligne qu'il ne demande pas l'autorisation de se munir "d'armes lourdes de guerre", mais bien d'"armes à feu", de type revolver, de façon à ce que "chacun puisse en avoir une dans sa poche".

"Nous devons reconnaître les signes précurseurs d'antisémitiqme, de racisme et d'intolérance qui ont déjà menacé l'Europe et nos idéaux européens par le passé", pointe M. Margolin.

L'autorisation de porter une arme permettrait de rassurer la communauté juive qui fait face à un sentiment d'insécurité grandissant en Europe, poursuit le communiqué.

"La solution optimale serait de faire surveiller toutes les institutions juives par au moins deux agents de police en permanence. Tant que ce ne sera pas le cas, nous devons trouver un moyen de nous protéger nous-même", estime M. Margolin.

En Europe et en Belgique, toutes les armes à feu sont soumises à autorisation. Cela signifie qu'elles doivent être déclarées et que leur détention doit répondre aux conditions reprises par la loi.

En principe, la possession d'armes à feu est interdite en Belgique, peut-on lire sur le site du ministère de la Justice. Pour posséder des armes soumises à autorisation, vous devez demander une autorisation ou un document similaire, que vous soyez un particulier, armurier, collectionneur, chasseur ou tireur sportif.


Mise au point du rabbin Margolin

Le Comité de Coordination des Organisations Juives de Belgique a tenu à réagir aux propos du rabbin de Bruxelles. "Nous tenons, dans les termes les plus clairs, à nous distancier des déclarations aussi irresponsables que ridicules du Rabbin Menachem Margolin, Président de l’EJA. Cette organisation, n’est aucunement représentative de la Communauté juive belge. Celui-ci réclame auprès des autorités des Etats Membres de l’Union Européenne la modification des législations afin de permettre « à un maximum de juifs de disposer d’une arme. Le CCOJB tient à rappeler le principe dans un Etat de Droit, il revient aux autorités publiques d’assurer la sécurité de ses citoyens, de tous ses citoyens. C’est en ce sens que les responsables de la Communauté Juive de Belgique travaillent en étroite collaboration avec les services de l’Etat afin d’assurer la sécurité la vie juive en Belgique."