Faits divers Silu Diatezwa attend depuis 2004 que le tribunal fixe une indemnisation acceptable.

Ils ont échappé au même enfer. Le 30 juillet 2004, Silu Diatezwa et David Da Palma se trouvaient sur le site de Ghislenghien. La plus grave catastrophe technologique chez nous depuis le drame minier du Bois du Cazier. Si les procédures d’indemnisation sont terminées pour David Da Palma, rien n’est encore décidé pour Silu.

L’électromécanicien n’a jamais repris. Il attend toujours depuis 2004 que le tribunal de Tournai fixe une indemnisation acceptable. La situation financière devenait intenable pour ce père de trois enfants qui, l’an passé, à 46 ans, s’est retrouvé à la rue !

Et c’est là qu’arrive cet élan de solidarité et d’amitié. David Da Palma a décidé de le recueillir. "Et Silu, promet David, vivra chez moi le temps qu’il faudra."

Employés par des firmes différentes, les deux ne se connaissaient pas. Leur rencontre s’est faite dans l’horreur, alors qu’ils cherchaient l’un et l’autre à s’échapper du site.

Silu : "J’étais à terre. Quelqu’un m’a enjambé."

(...)