Près d'un enfant sur trois victime de tabagisme passif est hospitalisé dans sa première année

BRUXELLES Tout le monde connaît les dangers du tabac pour la santé. Une nouvelle étude met encore plus sérieusement le doigt sur la question. "Près d'un enfant sur trois victime de tabagisme passif est hospitalisé dans sa première année ", selon une étude menée à Hong Kong.

Publiée par l'Institut national de prévention et d'éducation à la santé, l'étude chinoise précise que le tabagisme passif est dangereux durant les premiers mois de la vie et chez les enfants les plus fragiles, prématurés ou de petit poids de naissance.

L'étude concerne 8.327 enfants, dont 7.402 ont été suivis depuis la naissance jusqu'à leur 8e anniversaire. Plus de 41 % ont été exposés au tabagisme passif domestique. Selon les résultats de l'étude, la moitié de ce groupe a été hospitalisée au moins une fois pendant les huit ans de suivi. Il s'agissait pour 50,7 % d'une infection pulmonaire et pour 33,9 % d'un problème infectieux d'une autre origine. Et près de un sur trois de ceux exposés de façon rapprochée au tabac (moins de trois mètres) ont été hospitalisés dans leur première année de vie.



© La Dernière Heure 2008