Faits divers Olivier a connu une fin de séjour mouvementée et espérait une autre indemnisation.

Il y a des vacances qui peuvent parfois se terminer sur une fausse note. En vacances en Turquie jusqu’à samedi dernier, Olivier Cornelis a passé un agréable séjour. Mais c’était sans compter sur un retour qui n’a pas été sans embûche. "Nous étions un groupe de 13 personnes et nous avions réservé nos vacances via Neckermann, raconte Olivier. Nous avions pris un vol SN à l’aller, mais Neckermann nous avait proposé un vol via la compagnie Tailwind pour le retour. Nous devions décoller à 22 h 30 le samedi 17 août depuis Antalya vers Bruxelles et c’est là que les problèmes ont commencé."

(...)