Faits divers Lila Harrouchy défie les assassins en liberté de son frère enlevé en rue, emmené en voiture puis tué.

"Je vous souhaite de souffrir, je vous souhaite de pourrir sur terre et que vos familles soient anéanties avec vous, Ya Rabbi (Ô mon Dieu)."

C’est le cri de Lila Harrouchy, trois mois après la découverte dans un talus à Haren (Bruxelles) du corps de son frère kidnappé six mois plus tôt à Schaerbeek. "Nous vivons à Bruxelles avec des assassins en liberté et parmi les assassins, il y a ceux de Mohamed."

(...)