Découvrez l'alphabet complet des signes utilisés par les malfrats pour cambrioler votre maison en toute sécurité!

BRUXELLES Comment savoir si son logement, que ce soit une maison ou un appartement, suscite l'intérêt des voleurs? C'est simple, il suffit d'être attentif, de regarder si, sur la façade ou dans les alentours, des signes s'y trouvent. Pas n'importe quel signe bien sûr! Pour vous aider, nous publions une partie de la liste des voleurs. Une liste qui est en permanent changement car les malfrats s'adaptent au fil du temps. Ils savent que leurs sigles sont connus et donc devenus inefficaces.

Mais qui sont ces voleurs? Ils font partie de ce que l'on appelle dans le jargon policier la criminalité itinérante. Principalement composée de gitans yougoslaves, ils agissent en bande parfaitement organisée.

Comment opèrent-ils? Un groupe est chargé d'effectuer la reconnaissance. Il observe et dessine les signes cabalistiques. Un second groupe est chargé de commettre le vol et de déposer le butin quelque part. Un troisième groupe de voleurs terminera le travail et récupérera les objets volés à un point précis. Généralement, le long d'une route ou d'un parking.

Qui sont les cibles? Tout le monde et n'importe qui. Du moment qu'il y a quelque chose à prendre! Femme seule, homme seul, famille, personne âgée, personne n'y échappe.

Que faire? Etre attentif. Ça semble évident mais on n'est jamais assez prudent. Fermer tous les accès à la maison. Même les petites fenêtres, les soupiraux doivent être clos. Ne pas hésiter à aviser la police si des agissements suspects attirent votre attention. Les malfrats sont en effet sans scrupule. Ils n'hésitent pas à faire appel à des enfants de leur bande pour entrer dans les habitations. Une petite entrée n'est pas un obstacle pour eux.

Voulant constamment innover et surtout échapper à la police, un nouveau signe est apparu dernièrement. Il s'agit de petits tas placés, d'une certaine manière, à certains endroits d'une habitation. Près d'un appuie de fenêtre par exemple.

© La Dernière Heure 2003