Faits divers

La zone Nord va s’équiper de son propre Lidar nous annonce le bourgmestre Bernard Clerfayt

Un nouvel accident avec délit de fuite s’est produit samedi soir sur la chaussée de Helmet à Schaerbeek. Une voiture s’est retrouvée sur le toit après avoir glissé le long des rails de tram. Le conducteur a immédiatement pris la fuite à pied, abandonnant une jeune fille grièvement blessée dans le véhicule.

Ce n’est pas la première fois que la commune de Schaerbeek fait la une de l’actualité pour un accident grave. Et pourtant, Bernard Clerfayt l’assure : il n’y a pas plus de faits que par le passé. Que du contraire, précise le bourgmestre, on constate même une légère baisse des accidents sur les premiers mois de cette année 2019.

“On compte en moyenne un accident léger par jour et un accident avec blessé grave par mois sur notre territoire. C’est l’attention médiatique qui a changé. Depuis le décès d’une journaliste flamande dans un accident à Schaerbeek, l’attention médiatique est beaucoup plus forte. Ce qui est sain d’ailleurs puisque cela pousse à investir davantage encore dans des mesures favorisant la sécurité routière”, déclare Bernard Clerfayt avant de nous annoncer qu’un contrat vient d’être signé par la zone de police Nord (Schaerbeek, Evere, Saint-Josse) en vue de l’obtention prochaine d’un Lidar.

“On compte actuellement deux Lidar pour toute la région bruxelloise. Les zones de police se les partagent. D’ici la fin de l’année, nous serons la première zone à disposer de notre propre Lidar. Ce qui signifie que nous allons multiplier par quatre la capacité à contrôler la vitesse. Ajouter à cela l’effet positif des zones 30 sur notre territoire. C’est sûr que des petits fous comme celui de samedi soir, nous en aurons, hélas, certainement encore mais les moyens sont mis pour une sécurité routière plus importante”, ajoute le bourgmestre qui en appelle ici aussi à la justice à se montrer plus sévère vis-à-vis des chauffards. “Il faut une culture un peu moins tolérante face à ce genre de personnes qui mettent la vie des autres en danger”.

A l’heure d’écrire ces lignes, le conducteur qui a pris la fuite samedi soir, n’avait toujours pas été interpellé.