Dans 70 % des cas, les nouveaux avis de recherche vidéo de la police fédérale ont permis de résoudre des affaires criminelles

BELGIQUE La police fédérale a trouvé elle aussi le moyen de faire le buzz. Depuis six mois, la direction judiciaire opérationnelle chargée de la publication des avis de recherche diffuse une fois par semaine en moyenne des crime clips . Des séquences vidéo montrant des criminels en pleine action. Objectif : comme pour les avis classiques, permettre aux enquêteurs de résoudre une affaire en recueillant un maximum de témoignages de personnes reconnaissant le ou les auteurs recherchés.

Sauf qu’à la différence des avis de recherche classiques, les crime clips cartonnent sur les réseaux sociaux. Et c’est ainsi qu’en six mois de temps seulement, dans 70 % des cas, ces séquences vidéo ont permis de résoudre des affaires criminelles.

Un véritable succès dont Jean-François de Clippele n’est pas peu fier. L’inspecteur principal, responsable de ces crime clips au sein de la section avis de recherche de la police judiciaire opérationnelle, nous cite quelques exemples d’affaires résolues grâce à ces clips. “Les voleurs de l’exemplaire du Crabe aux pinces d’or de Tintin à Namur ont pu être identifiés grâce à la diffusion de la scène du vol. Les auteurs d’un home invasion à Wezembeek-Oppem ont également pu être identifiés grâce aux témoignages fournis suite à la diffusion de la vidéo. Un violeur a lui aussi été reconnu. Le jour de son interpellation, il portait la même chemise que sur le crime clip”, précise Jean-François de Clippele qui explique le succès de ces vidéos par l’attirance bien plus importante de la population que pour les photos.

“C’est dans l’air du temps. Les gens ont davantage tendance à partager des vidéos sur les réseaux sociaux que des photos. Et puis, la qualité actuelle des images est telle que les auteurs sont parfaitement reconnaissables et cela impressionne aussi de les voir en pleine action. Les suspects recherchés stressent quant à eux de se retrouver ainsi sur la Toile.”

Ce jeudi, l’enquêteur vient de diffuser sur YouTube (et sur le site de la police fédérale) un nouveau crime clip montrant clairement deux individus marcher dans les couloirs de la gare d’Ottignies le 28 octobre dernier avant de s’en prendre à un jeune étudiant, lui dérobant un GSM, une montre, de l’argent, ainsi qu’un stylo qu’ils auront pris soin d’aller prendre dans son plumier.

En moins de 24 h, la vidéo comptabilisait déjà ce vendredi après midi 23.000 vues. Autant de clics suivis de témoignages dont certains, selon nos infos, auraient déjà permis aux enquêteurs d’avancer à très grands pas dans cette affaire….



© La Dernière Heure 2012