Faits divers On y commettrait 256 faits par tranche de 1.000 habitants pour 153 à Bruxelles!

LIÈGE Le taux de criminalité est relativement élevé dans les villes belges, selon le premier audit urbain publié jeudi par la Commission européenne, qui rassemble des statistiques sur 258 villes de l'Union européenne.

Le nombre de crimes enregistrés pour 1.000 habitants est de 153 à Bruxelles, 117 à Anvers, 144 à Charleroi et atteint 256 à Liège, ce qui place la Cité ardente en tête du classement européen.

Le taux de criminalité est plus bas dans la plupart des villes de taille moyenne, ainsi que dans certaines capitales, comme Vienne (29), Londres (61), Varsovie (56), Madrid (38), Budapest (67), Riga (26), Vilnius (30), Lisbonne (29).

Certains pays connaissent par contre des taux très élevés, notamment les Pays-Bas (182 à Amsterdam, 142 à Eindhoven, 136 à Rotterdam), les pays nordiques (151 à Helsinki, 204 à Stockholm et Göteborg) et l'Allemagne (168 à Berlin, 124 à Cologne).

Du côté de la ville de Liège, on est resté pratiquement sans voix. Ainsi, contacté sur son portable, le bourgmestre Demeyer en réunion n'a pu que glisser un: «Ils sont fous!» de circonstance.

Il faut dire que les chiffres qui ont permis la réalisation de l'étude datent de 2001 ou 2002. Depuis lors, la criminalité liégeoise a drôlement baissé. Ainsi, en 2004, les statistiques liégeoises faisaient état de 33.094 faits pour 37.607 en 2002, soit une diminution de 12%. En outre, lorsque l'on divise les 33.094 faits par les 190.000 habitants, on arrive à 174 faits. «Les chiffres sont donc un peu fantaisistes», clame Christian Beaupère, le commissaire en chef de la police liégeoise. D'ailleurs, lorsqu'on regarde les statistiques nationales du ministère de l'Intérieur, Liège est traditionnellement quatrième, derrière Bruxelles, Charleroi et Anvers.»

© La Dernière Heure 2005