Sur un des graffitis, on pouvait lire: "préparez-vous à mourir le 14 avril"


CHICAGO Une université catholique a été fermée pour une période indéterminée vendredi à Chicago, à la suite de graffitis menaçants retrouvés sur les murs d'une résidence universitaire, ont indiqué des responsables.

Ces inscriptions ont été découvertes moins de deux mois après une fusillade dans l'université voisine Northern Illinois, qui avait fait cinq morts, mais aussi à quelques jours du premier anniversaire de la tuerie de Virginia Tech, la pire dans un établissement scolaire américain avec 33 morts.

Sur un des messages retrouvés jeudi sur les murs de l'université catholique Saint-Xavier, on peut lire: "préparez-vous à mourir le 14 avril", selon la présidente de l'université, Judith Dwyer. "Sur le conseil avisé de nombreuses forces de l'ordre s'occupant de l'affaire, nous avons choisi de fermer l'Université Saint-Xavier pour une durée indéterminée à partir de ce soir (vendredi)", explique la responsable dans un communiqué, sur le site internet de l'établissement.

Les responsables de l'université ont demandé à tous les étudiants d'avoir quitté le campus avant samedi midi et proposé de l'aide à ceux qui auraient des difficultés à rentrer chez eux. "L'université mettra tout en oeuvre pour s'assurer que le cursus universitaire des étudiants soit perturbé le moins possible", a ajouté Mme Dwyer.

Trente-deux personnes ont été tuées le 16 avril 2007 et plusieurs blessées par un étudiant de 23 ans qui a ensuite retourné l'arme contre lui sur le campus de Virginia Tech, l'université d'Etat de Virginie.

Le 14 février dernier, un ancien élève de la Northern Illinois University avait ouvert le feu aveuglément dans un amphithéâtre, tuant cinq personnes.

© La Dernière Heure 2008