Dans l'incapacité de trouver un logement, Michel Lelièvre se trouve actuellement dans un centre d'accueil pour SDF à Bruxelles. 

Michel Lelièvre a quitté la prison d'Ittre lundi matin pour un centre d'accueil pour sans domicile fixe situé à Bruxelles, écrivent nos confrères du Laatste Nieuws. Il s'agit d'une solution d'urgence car, vu son passé, aucun propriétaire n'était disposé à lui louer un logement.

Le complice de Marc Dutroux avait été condamné, en juin 2004, à 25 ans de prison pour association de malfaiteurs, enlèvement d’enfants, séquestration et trafic de drogue. Il a été libéré ce lundi, en devant respecter certaines conditions très strictes. 

L'une d'elles exige qu'il trouve un logement permanent. Cela n'a pas pu être le cas, malgré les efforts de son avocate qui a sollicité les services d'un agent immobilier, selon HLN. Il a fallu donc se tourner vers un plan B, qui était de séjourner dans un centre d'accueil pour SDF à Bruxelles. L'information n'a été ni démentie, ni confirmée par son avocate, Benjamine Bovy, pour préserver la sécurité de son client.