L'animal avait été transféré du zoo d'Anvers vers la France

ANVERS/AMIENS Bombay, l'éléphant originaire du zoo d'Anvers et qui vivait avec une botte orthopédique en cuir, est mort, rapporte Het Laatste Nieuws. Agé de près de 58 ans, l'éléphant d'Asie est mort jeudi passé dans un parc animalier à Amiens (France). Et l'affaire fait mal à Anvers.

«Il n'a pas reçu les soins nécessaires là-bas, contrairement à ce que nous faisions ici», dit le soigneur Tony Verhulst, au zoo d'Anvers. «Cela lui a été fatal.»

Euthanasié

Après un séjour de 5 ans à Anvers, Bombay avait déménagé voici un an et demi, contrainte et forcée, vers la France où elle est morte. Pour les soigneurs d'Anvers, la nouvelle a vraiment fait mal. Bombay, une femelle, a dû être euthanasiée en raison d'un état de santé considérablement dégradé. L'animal avait été confié au zoo d'Amiens parce qu'il ne supportait plus la présence d'un autre éléphant dans le même enclos que lui à Anvers.

«J'ai dû prendre cette terrible décision de l'euthanasier, explique Bruno Melens, chef soigneur du zoo d'Anvers. Les soigneurs sont visiblement marqués par ce décès. Ils expliquent que des liens importants se créent avec les éléphants, très intelligents.

Bombay, d'un âge respectable déjà, était dans un sale état. Elle ne mangeait et buvait presque plus. «A la fin, elle n'arrivait plus à tenir sur ses pattes», disent les soigneurs.

Bombay avait été transférée en France, à cause d'un conflit avec un autre éléphant d'Anvers, Dumbo.

Bombay avait été transportée vers Amiens avec un deuxième éléphant, Jana, avec lequel elle s'entendait bien. «Vous auriez dû voir la peine de Jana », explique le chef soigneur revenu d'Amiens.

© La Dernière Heure 2005