La suspecte, qui aurait conduit la voiture depuis laquelle deux hommes auraient tiré sur l'ancien international argentin dans le VIe arrondissement de Paris, avait été interpellée samedi.

Les deux autres suspects, des militants d'extrême droite âgés d'une trentaine d'années, étaient toujours recherchés mardi soir, a indiqué à l'AFP une source proche du dossier.