Huit spécimens déjà découverts en Flandre. L'Institut des sciences naturelles enquête

BRUXELLES L'affaire fait sourire même les scientifiques. A une nuance près, c'est qu'ils ne savent pas à quoi est due cette aberration répétée.

Dans la région de Termonde, depuis le mois de mai, on trouve des taupes jaune orange. Huit spécimens ont déjà été découverts. Les animaux sont apparemment normaux, mis à part qu'ils ne sont pas gris très foncé comme d'habitude!

La découverte a été faite par hasard. Le premier petit mammifère jaune a été trouvé à Sinaai, près de Saint-Nicolas. Il avait été pris au piège dans un jardin, le 26 mai. Le 30 août, à Berlare, ce sont les propriétaires d'un chat qui ont constaté que leur félin avait ramené une taupe jaune à la maison. Dans les deux mois qui ont suivi, le matou en a chassé six autres! De quoi interloquer les propriétaires. La Ligue royale belge pour la protection des oiseaux, qui s'occupe aussi d'autres animaux, a été alertée du phénomène. La Ligue a, à son tour, prévenu l'Institut royal des sciences naturelles à Bruxelles.

Les scientifiques ont demandé qu'un spécimen leur soit envoyé. Les collections de l'Institut ne comptaient à ce jour aucune taupe jaune.

Pourquoi jaunes? Les animaux n'ont pas été modifiés génétiquement ou peints par un hurluberlu du coin. Il semble qu'il s'agisse d'une aberration naturelle de couleurs, une dépigmentation, comme il en existe déjà quelques cas avérés.

A l'Institut des sciences naturelles, une enquête dans la littérature scientifique a permis de retrouver un piégeur italien qui a capturé pas moins de 36.000 taupes durant sa carrière et a découvert 23 exemplaires d'une autre couleur que le gris foncé (taupes gris clair, tachetées, etc.). Un captureur hollandais estime, lui, à 10 sur 10.000 les animaux victimes d'une modification de couleur.

Les chercheurs belges pensent qu'une population de taupes jaunes s'est développée dans la région de Termonde. Pour quelle raison? Mystère. Il est probable que les chats les capturent plus facilement. Pourquoi? Sans doute sont-elles plus visibles en jaune. `Peut-être aussi se prennent-elles pour des canaris et se mettent-elles à chanter sur les arbres!´, lance un scientifique de l'Institut. Voilà l'amusant mystère de la taupe jaune.